Opinion, Récits

Ma mère

Ma mère est née et a vécu en Haïti  à Saint Louis. Ma mère vient d’une famille nombreuse. Le chemin de l’école était semé d’embûches. Elle a dû quitter l’école pour travailler. Pour ramener de l’eau, ma mère devait faire plusieurs kilomètre jusqu’au puits. Elle est arrivée en France en 1992. Ma mère a enchainé les petits boulots. Quelque années plus tard elle a rencontré mon père. Et en 1997 est née ma sœur. A l’époque ma mère vivait dans un appartement trop petit pour accueillir ma famille. 6 ans après la naissance de ma sœur je suis né.

Publicités
Récits, Uncategorized

Le harcèlement de rue… même à 15 ans.

Coucou tout le monde !

Nous sommes les « O », nous avons 15 ans et nous allons vous raconter les expériences que  nous avons vécues dans la rue.

Nous prenons comme exemple la fois où pour moi, la  1ère O, je marchais dans le quartier où j’habite. Au bout de trente minutes de marche, un homme m’interpella de façon étrange en faisant des bruits de bouche. Peu après, un bus s’arrêta à son arrêt près de l’endroit où j’étais. Je me suis précipitée pour rattraper le bus, l’homme me suivait toujours mais par chance j’ai pu rattraper le bus mais heureusement que  l’homme n’a pas pu y accéder.

 

Dans un deuxième cas il y avait une fois où j’étais chez ma tante, je suis sortie avec ma cousine pour aller acheter de quoi manger. Alors, nous sommes  allées dans un supermarché.  Soudainement, un homme étrange nous demanda de l’argent.  Nous ne lui avons accordé aucune importance et nous sommes donc parties en caisse. Nous sommes sorties du magasin et nous avons vu encore cet homme. Il nous demanda  une seconde fois de l’argent nous lui répondions que nous n’en avions pas mais l’homme insista et nous attrapa le bras et demanda une troisième fois de l’argent avec une voix agressive, à cet instant nous étions terrifiées et nous nous sommes mise à courir très loin de cet homme.

legs-1031653_1920

2ème O : je vais vous raconter la fois où, en sortant d’un  bus, un homme, qui avait la vingtaine, m’avait sifflé  et m’avait demandé de sourire.  Mais pourquoi je vais sourire à un inconnu ?

Bref je ne l’ai pas calculé ni répondu et pour l’éviter j’avais mon astuce c’était de mettre mes écouteurs à fond mais il insistait je lui ai demandé :  » c’est quoi ton problème?  » et je suis entré dans le métro.Il a fallu 10 min avant qu’il se barre. Ouf !

 

Dans le deuxième cas, j’étais accompagnée de ma cousine, elle avait 17 ans. C’était  en plein été nous devions aller à la piscine en métro, faut savoir que le métro était rempli donc nous étions serrées. Un monsieur se rapprochait bizarrement de ma cousine ce qui fait que nous l’avions remarqué. Nous sommes sorties du métro et le monsieur nous a suivi et nous a demandé l’heure. Peu de temps après,   il  est revenu et nous a demandé notre âge puis où on habitait. Cela commençait à être bizarre.

Récits

L’histoire de ma mère

Je vais vous raconter l’histoire de ma mère, qui est venue en France à l’âge de 14 ans.

Née dans l’est de la Chine, elle vécut dans une famille de sept personnes. N’ayant pas assez d’argent pour se nourrir, elle alla chercher un travail à l’âge de dix ans pendant son temps libre après l’école.

Parfois quand des invités venaient à la maison, ils apportaient quelques fruits et des gâteaux. Ma grand-mère les rangeait en hauteur pour ne pas que ma mère et ses frères et sœurs puissent les atteindre.

Quelques semaines plus tard ma grand-mère ressortait la nourriture, mais souvent elle n’était plus consommable et chaque soir ma grand-mère ne faisait qu’un petit bol de riz par personne et un plat pour sept.

Parfois ma mère ne voyait même pas mon grand-père de la journée parce qu’il travaillait tellement pour pouvoir nourrir sa famille. Alors un jour ma mère décida d’aller dans un autre pays pour gagner de l’argent, n’ayant même pas fini le collège accompagné de ses deux frères et sa sœur, faisant une grand partie du voyage à pied jusqu’en France car ils n’avaient pas assez d’argent pour des billets d’avion.

Opinion, Récits

Dans les talons d’une femme…

Qu’est-ce que le harcèlement de rue ?

Ce sont les comportements adressés aux personnes dans les espaces publics et semi-publics, visant à les interpeler verbalement ou non, leur envoyant des messages intimidants, insistants, irrespectueux, humiliants, menaçants, insultants en raison de leur sexe, de leur genre ou de leur orientation sexuelle.

Dans ce cas-là, nous parlerons des femmes.

Beaucoup de femmes subissent du harcèlement de rue au quotidien, c’est-à-dire qu’elles se font interpelées majoritairement par des hommes qui disent des propos déplacés, des insultes et autres sujets agaçants.

unnamed

Voici deux témoignages anonymes..

« Vendredi soir, alors que je sortais du tram « nouveau saint roch » pour aller à mon cours de danse je marche dans la rue quand je croise un homme. Au début il marche devant moi, puis je vois qu’il se retourne et me laisse passer devant lui, là il commence, avec insistance, à me parler, me demander à plusieurs reprises mon numéro de téléphone et essayant de deviner mon prénom. Il devait être âgé de 35/40 ans, les cheveux grisonnants et maigre. Voyant qu’il n’arrêtait pas de me questionner je me suis réfugiée dans une salle de sport à proximité. J’ai eu très peur et je souhaite partager mon témoignage pour que ce genre de chose n’arrive plus.»

« A l’instant, je sors de chez moi, je marche et je passe devant 3 mecs. Je me fais accoster, siffler et traiter de chienne. Je suis fidèlement votre page et j’aurais aimé avoir le cran de répondre, de me retourner et de les envoyer chier et au lieu de ça j’ai docilement marché jusqu’au tram.. Je suis énervée contre moi. »

Nous pensons que les femmes qui subissent cela ne le mérite pas car elles sont libres de faire ce qu’elles veulent. Certaines personnes ne comprennent pas que « non » c’est « non » . Il ne faut pas forcer en les frustrant car elles se sentent humiliées et offensées.

Le harcèlement de rue est un des combats du mouvement féminisme car de plus en plus de femmes luttent.

Alors, continuons de lutter mesdames.

unnamed

 

 

 

 

Opinion, Récits

La boxe , que pour les hommes?!

Souvent quand on parle de boxe , on parle d’hommes.

Pour certaines personnes, la boxe est un sport réservé uniquement aux hommes et non aux femme.

Et lorsque l’on parle de femmes, certains clichés apparaissent. On pense souvent à : Garçon manqué , sauvage , une femme ne peut combattre mieux qu’un homme et plein d’autres choses désagréables.

Bien au contraire, ça ne devrait  pas être des exceptions, ni des garçons manqués. Prenons l’exemple d’Anissa Meksen hors de l’entrainement cette boxeuse est très féminine.

Pour le coté sauvage de ce sport , il faut savoir qu’on nous apprend tout d’abord le respect de l’adversaire . C’est un sport de respect et de discipline . Ce sport apporte énormément de maturité et peut nous servir dans la vie de tous les jours .

    •   Anissa Meksen

Anissa Meksen est une boxeuse française d’origine algérienne de 29 ans . Elle est 11 fois championne du monde , 5 fois championne d’Europe et 11 fois championne de France de boxe Thailandaise ( mhuy thai ) . Elle n’est pas la seule fille dans son club de boxe. Lorsqu’elle commença la boxe, son entraineur, qui est Benoit Mateu , lui a laissé sa chance, comme n’importe quel homme. Elle est à présent championne du monde de boxe thai .

    • Mon Témoignage : Myriam.

Pour ma part, j’ ai commencé la boxe il y a huit ans . J’avais six ans lorsque j’ai franchi la porte de la salle. J’ai toujours été intéressée par les sports de combat . La première année où j’ai commencé, nous étions seulement deux filles. Je n’ai jamais eu à entendre des clichés à l’intérieur de la salle de boxe . J’ai su faire mes preuves et prouver qu’une femme pouvait combattre mieux qu’un homme . Depuis j’ai pu remarqué une réelle évolution en huit ans . J’ai vu plus de femmes oser franchir la porte de la salle malgré les préjugés de certaines personnes. Je pense que ce sport n’est pas un sport de sauvage. La preuve ? Je n’ai jamais eu à me battre de ma vie . Je pratique ce sport depuis longtemps .

Ma mère est contre ce sport, elle estime ce sport trop dangereux mais elle respecte tout de même mon choix. Aujourd’hui je suis à 17 combats , 17 Victoire dont 7 par Ko.

Récits

Pourquoi elles ?

C’est l’histoire d’une jeune fille âgée de 17 ans qui s’appelle Yasmine.

Son histoire à commencé dans le RER B.  Cette jeune fille sort peu de chez elle.

Ce jour-là, elle rentrait du lycée qui est à six stations de chez elle. Une fois dans le RER il y avait beaucoup de monde, un homme s’est alors doucement approché de Yasmine. L’homme a alors commencé à se frotter à la jeune fille, qui n’a pas osé parler ou demander de l’aide car elle était beaucoup trop timide.

Arrivée à sa station Yasmine descend mais l’homme la suit.

Yasmine sent la présence de quelqu’un, elle se retourne et voit l’homme du RER.

Elle stresse et avance de plus en plus vite mais l’homme accélère et l’attrape par le bras.

Yasmine se sent en danger et crie. Alors l’homme la déshabille violemment et la viole. Yasmine rentre chez elle avec une boule au ventre car elle a honte de ce qu’il lui est arrivé.

Pour ne pas nuire à la réputation de sa famille elle se suicide le lendemain.

 

 

 

Fiction, pourquoi elles ?,2018

Andreea.B

Nawel.I

Nesrine.E

Uncategorized

Un ballon dans des pieds de femme

Le football féminin s’impose en France après la première guerre mondiale avec la mise en place d’un championnat de France en 1919 organisé par la FSFSF.

L’équipe de France féminine dispute son premier match le 17 avril 1971 contre le Pays-Bas une belle victoire 4-0 pour l’équipe de France. Leur plus large victoire est de 14-0 face à l’Algérie le 14 mai 1998. Leur plus large défaite est contre l’Allemagne sur un score de 7-0 le 2 septembre 1992.

Leur entraineuse est Corine Diacre/La capitaine : Amandine Henry/La meilleure buteuse de l’histoire de l’équipe de France : Marinette Pichon.

L’équipe de France est actuellement 5eme au classement FIFA.

image(3)Palmarès :

Coupe du Monde : 3 phases finales et quatrième en 2011

Championnat d’Europe : 6 phases finales, quart de finale en 2009,2013 et 2017

Jeux Olympique : quatrième en 2012